Le blog du PS de Saint-Mandé

12 décembre 2011

Le Val-de-Marne au service des Saint-Mandéens (décembre 2011)

Filed under: — PS-Saint-mande @ 13:12

LOGEMENT
Réhabilitation
La cité Pasteur, propriété du bailleur Valophis, a été réhabilitée avec une participation du conseil général de 2 millions d’euros dans le cadre du plan départemental de l’habitat 2006-2009. Le département a également apporté plus de 150 000 euros pour les travaux de résidentialisation. Le nouveau plan de l’habitat prévoit de participer à hauteur de 100 000 euros à la construction d’un ensemble de treize logements sociaux par Logis-Transports, à l’angle de la rue de Lagny.
Construction
Valophis mène deux projets aidés par le département. Ils sont situés sur des terrains à proximité du nouveau siège de l’Institut géographique national. Il s’agit tout d’abord de la construction d’une résidence étudiante de 129 logements au 2-4, avenue Pasteur et, en second lieu, de la réalisation de 59 logements familiaux.

TRAVAUX
Collège
Au cours de la période 2006–2010, le collège Decroly, établissement à pédagogie différenciée qui accueille également une école maternelle et une école primaire, a bénéficié de travaux d’entretien et de réhabilitation pour un montant total de 650 000 euros. Les aménagements les plus récents ont concerné les cuisines pour la restauration scolaire. Au cours de la même période, plus de 500 000 euros ont été investis au collège Offenbach et les travaux ont notamment permis d’adapter l’établissement aux normes d’accès pour personnes handicapées. Sur le plan informatique, les deux collèges sont entièrement câblés, ce qui est le cas pour l’heure de 34 collèges sur les 104 que compte le département. D’ici 2016, le conseil général prévoit plus de 6 millions d’euros supplémentaires pour des travaux de réhabilitation du collège Decroly. Le collège Offenbach se verra, quand à lui, doté de stores à commande électrique et accueillera un jardin pédagogique.
Voirie
Un plateau surélevé a été créé en 2008 au carrefour de la RD 38 (avenue Joffre – rue Plisson). L’éclairage public de la RD 138 (avenue du Général-de-Gaulle) a été refait en 2009. Enfin, des travaux d’amélioration de la chaussée ont été menés en 2010 sur la RD 158 (avenue Victor / avenue Sainte-Marie). Depuis 2005, le département a investi près de 1,4 million d’euros pour améliorer la voirie à Saint-Mandé. Des discussions sont en cours avec la ville autour de l’opportunité d’un projet de requalification de la portion de la RD 158 située entre l’hôtel-de-ville et l’avenue Daumesnil.

CULTURE
Sensibilisation du public
Plus de 300 habitants de Saint-Mandé ont pu, en groupes, découvrir les collections d’art contemporain du MAC-VAL, musée créé par le conseil général à Vitry-sur-Seine.
Lecture publique
Saint-Mandé bénéficie de l’action du département pour la promotion de la lecture auprès des enfants des PMI et des crèches : dotations de livres, interventions de conteurs…De plus, le conseil général offre tous les ans un album de naissance aux familles ayant eu un nouveau-né dans l’année.
Manifestations
De nombreuses manifestations culturelles sont organisées dans les villes du département chaque année, à l’initiative du conseil général. Saint-Mandé a eu l’occasion d’accueillir en 2010 des spectacles programmés dans le cadre du festival Sons d’hiver.

SOLIDARITÉ
Personnes âgées
Un projet de création d’un établissement d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) de 68 places est porté par la maison de retraite intercommunale de Fontenay-sous-Bois en lien avec la ville de Saint-Mandé. Le conseil général participera à la construction de cet équipement à hauteur de 900 000 euros. Il devrait ouvrir ses portes à la fin 2013. Le centre local d’information et de coordination gérontologique du secteur 1 (Fontenay-sous-Bois, Saint-Mandé et Vincennes), structure cofinancée par le conseil général, a développé un travail partenarial avec divers acteurs de la santé des personnes âgées comme le service de soins infirmiers à domicile et le service d’accompagnement médico-social pour adultes handicapés de l’institut le Val-Mandé.
Handicap
L’institut le Val-Mandé, qui gère 12 établissements et services à destination des enfants et adultes handicapés, a signé en 2009 une convention avec le conseil général, fixant des objectifs et accordant des moyens.
Fête des solidarités
Le conseil général mobilise son énergie pour la solidarité et mène de nombreuses actions contre toutes les formes d’exclusion. Chaque année, en décembre, la fête des solidarités, qui se déroule dans une trentaine de lieux différents, est un moment symbolique de ces engagements. En décembre 2010, à Saint-Mandé, elle a permis à 154 familles non imposables de recevoir un chèque de 30 à 60 euros, selon le nombre de personnes composant le foyer.
Vie associative
Le conseil général a soutenu, en 2010, diverses associations agissant dans les domaines du sport et de la culture pour un montant total de subventions approchant 60 000 euros.

JEUNESSE
Éducation
57 élèves scolarisés au collège Offenbach ont bénéficié d’un séjour dans l’un des villages vacances du conseil général. Les élèves de ce collège ont également déjà participé à l’édition 2009 de la manifestation « Collège au cinéma en Val-de-Marne ». En 2011, le collège Offenbach a été doté de onze vidéoprojecteurs et trente ordinateurs. Le collège Decroly a reçu, quant à lui, vingt ordinateurs et trois vidéoprojecteurs.
Emploi-Insertion
Une aide à la formation BAFA/BAFD, diplômes d’encadrement pour les centres de vacances et de loisirs, a été apportée à six jeunes de Saint-Mandé. Le dispositif SOS rentrée a permis à un élève sans affectation lors de la dernière rentrée de trouver une place dans un établissement scolaire. Six jeunes ont perçu une aide financière (été jeunes, bourses solidarité…) pour développer leurs projets. 113 jeunes de la ville ont été reçus par la mission locale intercommunale et la mission locale des villes du Nord du Bois subventionnées par le conseil général.

ÉCONOMIE
Développement
Le conseil général a soutenu la PME Star Aspic à hauteur de près de 400 000 euros pour son projet « Terra Magna », plate-forme de numérisation en trois dimensions (3D) du territoire. Ce projet regroupe onze partenaires dont l’Institut géographique national (IGN). Ce projet est porté par le pôle de compétitivité Cap digital dont le conseil général est l’un des membres fondateurs. Sur les terrains acquis par Valophis à proximité du siège de l’IGN, un parc d’activité économique tertiaire lié aux sciences physiques de la planète sera réalisé.
Emploi
Le conseil général participe au financement du Carrefour de l’emploi au pavillon Baltard de Nogent, co-organisé par la ville de Saint-Mandé. Le département a également soutenu quatre bénéficiaires du RSA (revenu de solidarité active) dans leurs projets de création ou de reprise d’une entreprise. Un partenariat avec la coopérative d’activité et d’emploi Coopaname a également permis à des habitants de Saint-Mandé de créer leur activité en devenant salarié-entrepreneur.
Internet à très haut débit
Le conseil général s’est doté d’un schéma directeur territorial d’aménagement numérique (SDTAN) pour assurer d’ici 2016 un accès très haut débit (THD) aux sites publics, entreprises et habitants du département. La présence d’un réseau THD sera en effet, dans les années qui viennent, indispensable au développement de nouveaux services numériques et jouera un rôle majeur dans les choix d’implantation des entreprises. Le département a donc acté le déploiement d’un réseau val-de-marnais THD sous forme de délégation de service public. A Saint-Mandé, zone déjà bien pourvue car câblée à 100 %, cette action ne concernera pas le grand public. Elle visera exclusivement les zones d’activités, immeubles de bureaux et pépinières, ainsi que divers sites comme l’hôtel-de-ville, les collèges Decroly et Offenbach, le lycée Saint-Michel de Picpus, l’hôpital d’instruction des armées, l’hôpital Jeanne d’Arc… Le choix des sites fera l’objet d’une convention signée entre la ville et le département.

DÉPLACEMENTS
Circulations douces
En 2008, le conseil général a réalisé une piste cyclable sur la RD 43E (rue de Lagny). Le schéma départemental des itinéraires cyclables (SDIC) du Val-de-Marne prévoit à long terme un réseau de 480 km de voies cyclables dont la moitié sur la voirie départementale. Aujourd’hui, 31 % de ce réseau est aménagé.

Source: CG 94

Laisser un commentaire

Plate-forme de blogs du Parti socialiste | Propulsé par Wordress Mu | Articles (RSS) et Commentaires (RSS)
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons Creative Commons