Le blog du PS de Saint-Mandé

28 septembre 2012

Sandra Provini élue au conseil régional d’Ile-de-France

Filed under: PS Saint-Mandé,Régionales 2010 — PS-Saint-mande @ 20:22

Secrétaire de la section de Saint-Mandé depuis 2008, Sandra Provini a rejoint cet été le groupe socialiste au conseil régional d’Ile-de-France, où elle est appelée à soutenir activement le travail de l’équipe dirigée par Jean-Paul Huchon. Conséquence directe de l’application des principes de non-cumul des mandats ayant conduit, en particulier, la nouvelle députée de la 6e circonscription, Laurence Abeille, à céder son siège au conseil régional, cette élection constitue un événement et une chance inédite pour notre ville. Candidate en 2008 aux élections municipales sur la liste « Saint-Mandé, ouvrons l’avenir », ainsi qu’au second tour de l’élection cantonale, elle avait mené, en 2010, une longue campagne de terrain sur la liste de Jean-Paul Huchon. Elle sera tout spécialement attentive aux dossiers touchant à la vie quotidienne des Val-de-Marnais et des Saint-Mandéens, et aura à cœur d’accompagner l’effort de modernisation et de justice sociale porté par la majorité de gauche dans le domaine des transports, de l’éducation, du logement, de la formation professionnelle, du développement économique ou encore de l’environnement, effort dont elle rendra régulièrement compte à ses concitoyens. Elle siège dès à présent dans les commissions « Jeunesse, citoyenneté, vie associative » et « Politique de la ville, sécurité ».

Pour la contacter par voie postale :
Sandra PROVINI – Groupe socialiste
 – Région Ile-de-France – 57, rue de Babylone – 75007 Paris
La contacter par mail

26 août 2011

Travaux en cours

Filed under: Régionales 2010,Saint-Mandé,Santé - Famille,Val-de-Marne — PS-Saint-mande @ 10:54

D’une durée totale de 15 mois, les travaux de réhabilitation de l’Institut médico-éducatif du Val-mandé, situé rue de la 1ère DFL, sont actuellement en cours. Rappelons que ces travaux d’un montant de 4 992 000 €, dont la perspective avait fait l’objet d’une visite de la part de Jean-Paul Huchon pendant la campagne des dernières élections régionales, sont financés à hauteur de 749 000 € par la région Ile-de-France et de 366 000 € par le département du Val-de-Marne (CNR DDASS 94), le reste de l’enveloppe provenant de l’Institut lui-même (3 242 000 €) et de la Caisse nationale de solidarité pour l’autonomie (633 000 €). L’IME a une capacité d’accueil de 45 enfants et disposera d’un internat de 8 places.

13 décembre 2010

Soutien à Jean-Paul Huchon

Filed under: Régionales 2010 — PS-Saint-mande @ 17:45

Nous reproduisons ci-dessous un extrait de l’entretien donné par J.-P. Huchon dans le Parisien du 6 décembre dernier, puis un extrait du communiqué de soutien de la fédération PS du 94.

-Avez-vous été surpris par l’avis du rapporteur ?
Evidemment. Surpris, choqué et en colère. Je rappelle que mes comptes de campagne ont été validés par la commission nationale de comptes de campagne, elle-même composée de magistrats, notamment du conseil d’Etat. Elle a explicitement considéré que la campagne de communication visée n’avait pas de caractère électoral.
-Vos adversaires avaient pourtant dès le début des régionales dénoncé cette campagne d’affichage…
Cette campagne dure depuis cinq ans. Elle a toujours le même visuel et se fait systématiquement à la même période, en septembre, dans le cadre de la semaine européenne de la mobilité et des transports. C’est une campagne d’information générique, sur laquelle, il n’y a ni mon nom, ni aucune allusion à une échéance électorale. Elle était faite pour informer les Franciliens que la région avait désormais la responsabilité des transports.
-Comment expliquez-vous l’avis du rapporteur ?
C’est stupéfiant. Ses arguments sont contraires à toutes les jurisprudences sur lesquelles nous nous sommes appuyés. Le rapporteur ne propose pas l’annulation du scrutin, il reconnaît d’ailleurs que cela n’a pas influencé le scrutin. Mais il propose mon invalidation. C’est la première fois qu’on éliminerait un candidat élu avec une si grande avance. J’ai recueilli 57 % des voix, avec 400 000 voix d’écart. Les deux millions de Franciliens qui ont voté pour moi se verraient purement et simplement privés de leur suffrage. Il s’agirait d’un déni de démocratie.

*

L’UMP a qualifié la communication annuelle et récurrente du STIF sur les transports de campagne de promotion. Mais que dire alors du matraquage médiatique qu’avaient connu tous les Franciliens en ce début d’année 2010 au travers d’une campagne gouvernementale d’affichage massif sur la notion présidentielle de Grand Paris ? Et que dire surtout, de l’absurdité juridique qui consisterait à remettre en cause le résultat global de cette élection, en invalidant qu’un seul élu, celui précisément que les électeurs ont choisi pour diriger la région Île-de-France ? Face à ces attaques injustes et infondées, Luc Carvounas et l’ensemble des socialistes du Val-de-Marne assurent le président Jean-Paul Huchon de leur soutien et de leur amitié.

17 mars 2010

La profession de foi de la gauche unie pour le deuxième tour

Filed under: Régionales 2010 — PS-Saint-mande @ 22:01

Sur la photo: tractage en commun avec les Verts de Saint-Mandé (ici Brigitte Arthur), à l’occasion du second tour des élections régionales.

« Le 14 mars, vous avez adressé un signal fort en choisissant majoritairement les projets qui défendent la justice sociale, l’emploi, les transports et la qualité de la vie. Vous avez aussi clairement sanctionné la politique conduite par Nicolas Sarkozy.
Avec toutes les forces de gauche, avec Europe Ecologie, j’ai entendu le souhait d’un nouveau projet de société pour une Ile-de-France plus solidaire, plus forte, plus ouverte et plus écologique. Nous partageons la volonté de replacer l’humain au coeur du développement de la métropole francilienne, de faire primer les valeurs de la coopération sur celles de la concurrence, de combattre les inégalités sociales, territoriales et environnementales.
Conscients de la nécessité de traiter, avec la même détermination, justice sociale, impératif écologique et ambition économique, nous souhaitons édifier un projet partagé qui protège les Franciliennes et les Franciliens, garantit le rayonnement de l’Ile-de-France et répond aux enjeux de lutte contre le dérèglement climatique. Telle est notre ambition pour l’Ile-de-France.
Le gouvernement fait planer des menaces sur les compétences des régions et sur leurs ressources. Son projet de loi sur le Grand Paris, autoritaire et technocratique, divise les territoires.
Nous souhaitons, au contraire, réconcilier et rassembler les Franciliennes et les Franciliens. Nous nous engageons :
-à apporter des réponses immédiates à vos problèmes quotidiens : emploi, logement, transports, inégalités sociales et territoriales, santé et environnement.
-à vous associer plus étroitement aux décisions, en donnant à chacune et à chacun les moyens d’exercer sa citoyenneté et en luttant pour l’égalité et contre toutes les formes de discrimination.
-à faire jouer à la région son rôle d’impulsion et de partenariat auprès des autres régions, des collectivités locales franciliennes, des acteurs socio-économiques et des associations.
Ensemble, nous prenons dès aujourd’hui 10 engagements pour construire un bouclier social et préparer la conversion écologique de l’Ile-de-France :
1. Nous accélèrerons la révolution entamée dans les transports et moderniserons tous les RER, construirons la rocade Arc Express et créerons de nouvelles lignes de tramways. Par ailleurs, et après étude, dans le cadre du plan de mobilisation des transports publics franciliens, une tarification unique du Pass Navigo sera mise en oeuvre à mi-mandat. Elle permettra de développer en même temps que la modernisation et l’extension du réseau, le sentiment de solidarité et d’appartenance régionale.
2. Nous consacrerons un milliard d’euros au logement ; nous financerons l’isolation thermique et phonique de 200 000 logements pour lutter contre la précarité énergétique.
3. Nous mettrons en oeuvre un pacte pour les « maires bâtisseurs » afin d’atteindre l’objectif de 30 % de logements sociaux dans chaque commune.
4. Nous réunirons des « Etats généraux de la conversion écologique et sociale » de l’économie francilienne, qui aboutiront à des contrats de conversion par filière.
5. Nous amplifierons notre action en faveur des PME pour les aider à investir et à innover. Nous participerons au capital des entreprises en développement ou en difficulté de notre région pour préserver l’emploi des Franciliens et aider à la création de nouveaux emplois.
6. Nous créerons un fonds régional de soutien à l’emploi pour former 100 000 demandeurs d’emploi par an et accompagner 50 000 salariés menacés de licenciement ou licenciés économiques.
7. Nous soutiendrons la nécessaire mutation de l’agriculture intensive, développerons l’agriculture de proximité et atteindrons 20 % d’agriculture bio en 2020.
8. Nous consacrerons un milliard d’euros à la santé publique, notamment en rénovant les urgences hospitalières et en assurant l’installation de jeunes professionnels de la santé dans nos quartiers.
9. Nous mettrons en oeuvre un parcours autonomie pour les jeunes qui prendra en compte leur mutuelle santé et une caution solidaire pour le logement.
10. Nous refuserons toute collaboration avec les banques qui travaillent directement ou par filiales interposées dans les paradis fiscaux. »
Jean-Paul Huchon, avec le soutien de Cécile Duflot et Pierre Laurent

Pour rappel, le grand meeting de rassemblement et de mobilisation a lieu demain jeudi 18 mars à 19h au Zénith de Paris (211 avenue Jean Jaurès – 75019 Paris). Soyons nombreux pour soutenir la liste de la gauche unie!

15 mars 2010

La gauche parlementaire dépasse l’UMP à Saint-Mandé

Filed under: Régionales 2010,Saint-Mandé — PS-Saint-mande @ 13:48

Le scrutin d’hier a été marqué par une faible participation (44,83 % à Saint-Mandé), inférieure à celle des dernières européennes et en baisse de près de 17 points dans notre commune par rapport aux dernières régionales.
La gauche sort renforcée des résultats de ce premier tour, puisqu’elle totalise 43,76 % des voix, score historiquement élevé, contre 50,91 % à la droite (et 4,08 % au MoDem). Elle s’impose par ailleurs dans 4 des 14 bureaux de notre commune. De manière significative, la gauche parlementaire obtient 41,89 % des voix, un score supérieur à celui de l’UMP seule (39,75 %). Elle progresse par rapport aux premiers tours des cantonales de 2008 (38,33 %) et des européennes de 2009 (35,91%). Les Verts confirment leur excellent score des européennes  avec 18,67 %, et le PS se rétablit à 19,71 %. Avec plus de 7 % des voix, l’extrême-droite retrouve un score qu’elle n’avait plus atteint depuis 2004 dans notre commune.
Au niveau départemental, la liste PS arrive en tête avec 25,49 %, et la gauche parlementaire obtient plus de 52 % des voix contre 28 % à la droite classique, un écart encore plus net que celui des dernières européennes.

RESULTATS
Inscrits: 14 563 – Votants: 6 529 – Exprimés: 6 403

-Mercier (LO): 26 voix – 0,41 % des exprimés [Val-de-Marne: 0,64 %]
-Besancenot (NPA): 86 – 1,34 % [3,23 %]
-Kanouté (Emergence): 8 – 0,12 % [0,75 %]
-Laurent (FG): 224 – 3,50 % [10,78 %]
-Huchon (PS-MRC-PRG-MUP): 1 262 – 19,71 % [ 25,49 %]
-Duflot (EE): 1 196 – 18,67 % [16,14 %]
-Governatori (AEI): 80 – 1,25 % [1,29 %]
-Dolium (MoDem): 261 – 4,08 % [4,05 %]
-Dupont-Aignan (DLR): 263 – 4,11 % [3,76 %]
-Pécresse (UMP): 2 545 – 39,75 % [24,23 %]
-De Boer (Liste chrétienne): 62 – 0,97 % [0,62 %]
-Arnautu (FN): 390 – 6,09 % [9,02 %]

12 mars 2010

10 raisons de voter Jean-Paul Huchon

Filed under: Régionales 2010 — PS-Saint-mande @ 16:50

1. La modernisation de tous les RER, le prolongement du RER E jusqu’à Mantes, de nouvelles lignes de tramways, la réalisation d’une ligne de métro en rocade (Arc Express), la ligne 13 du métro désaturée, de nouveaux trains ponctuels, sûrs et confortables, de nouveaux réseaux de bus en moyenne et grande couronnes
2. La gratuité des transports en commun pour les jeunes en insertion et la carte Imagin’R (1/2 tarif) pour tous les jeunes de moins de 25 ans non salariés
3. 150 000 jeunes formés en alternance tous les ans
4. Le doublement des aides à la création d’entreprises et d’emplois dans les quartiers populaires
5. La construction de 60 000 logements nouveaux chaque année
6. Une aide à l’isolation des logements des ménages les plus modestes contre le bruit et les dépenses d’énergie superflues
7. Une mutuelle santé pour tous les jeunes de moins de 25 ans et une caution solidaire pour leur logement
8. La rénovation des urgences dans les hôpitaux
9. Le développement des maisons médicales de proximité
10. La création de 7000 places de crèche

Le 14 mars, vous pouvez dire non:
-à ce gouvernement qui privilégie les plus riches
-à cette droite qui veut appliquer à l’Ile-de-France la mauvaise politique qu’elle impose à la France
-à ceux qui veulent une région aux ordres d’un clan tout puissant
Vous pouvez dire oui:
-à une politique ambitieuse qui n’oublie personne et donne à chacun les moyens de réussir
-à une gauche qui agit pour plus de justice sociale
L’enjeu de ces élections est double: infliger un revers à la politique de Nicolas Sarkozy, choisir une région qui protège les Franciliens et construit leur avenir.
Le 14 mars, votez pour que la région soit un bouclier social efficace!

7 mars 2010

Les rendez-vous de la semaine

Filed under: Régionales 2010,Val-de-Marne — PS-Saint-mande @ 23:08

lundi 8 mars: opération lycées à Vincennes; réunion publique d’Ivry sur les transports, en présence de M. Sabban (20h, Foyer Croizat); réunion publique de Saint-Maur, avec J.-Y. Le Bouillonnec, D. Weisser, J. Impellizzieri, G.-M. Bellaiche et E. Bouffard Savary (20h30 – Maison des combattants, 73 av. Diderot)
mardi 9 mars: débat à Nogent-sur-Marne, avec la participation de Michèle Sabban
mercredi 10 mars: réunion publique de Vincennes (20h30)
jeudi 11 mars: meeting au Cirque d’Hiver (19h), avec M. Aubry et J.-P. Huchon
vendredi 12 mars: réunion publique de Fresnes (18h30), puis meeting de la liste du Val-de-Marne à Créteil (20h30)

4 mars 2010

L’école de la 1e, 2e et 3e chance

Filed under: Education,Régionales 2010,Val-de-Marne — PS-Saint-mande @ 22:50

Le PS de Fontenay organise, samedi 13 mars de 16h à 18h, un échange sur ce thème avec Nadia Brahimi, conseillère régionale sortante, en présence de Tiffany Ermenault et Laure Herbert, candidates fontenaysiennes aux élections régionales.
RDV: café « Le Transmontano », 15 bd de Verdun à Fontenay-sous-Bois

1 mars 2010

Violences en milieu scolaire: pour une vraie politique éducative

Filed under: Education,PS,Régionales 2010 — PS-Saint-mande @ 11:10

L’insécurité dans les écoles, c’est le résultat de huit ans de politique de la droite : moins de moyens et moins d’adultes en milieu scolaire, et ce sont nos enfants qui sont moins bien encadrés.
30 000 suppressions de postes dans l’Éducation nationale entre 2007 et 2009, et 16 000 autres prévues en pour la seule année 2010.
250 recrutements de conseillers principaux d’éducation (CPE) en 2010 contre 600 en 2002.
-Partout, il manque des surveillants, des conseillers d’orientations, des éducateurs spécialisés, des assistantes sociales, des infirmières…
-Des professeurs moins bien formés avec la réforme de la formation professionnelle des enseignants voulue par le gouvernement.
Face à cette politique destructrice, les collectivités locales, et notamment les régions socialistes, ont pris leurs responsabilités pour améliorer l’environnement de travail des enseignants et des enfants. Elles ont rénové et construit plus de 2 000 lycées, soit la moitié des lycées français. C’est un effort considérable. Mais, ce ne sont pas les régions qui recrutent les enseignants et administrent l’Éducation nationale.
Les suppressions de postes concernent aussi les forces de l’ordre. En trois ans, 9 121 emplois de policiers et de gendarmes ont été détruits. Sur la période 2009-2013, c’est une véritable purge qui est programmée avec la suppression de 11 400 postes. Aujourd’hui, l’UMP veut développer la vidéosurveillance. Mais avec les suppressions de postes, il n’y aura plus personne pour regarder les vidéos ! C’est absurde.
Face à ces fausses réponses de l’UMP, le Parti socialiste rappelle un principe fondamental : les jeunes ont besoin d’être éduqués. Et pour cela, il faut des éducateurs et des professeurs bien formés, pas simplement des mesures d’économie qui sacrifient notre avenir. Il faut une vraie politique éducative :
-Arrêter la casse. Le Parti socialiste réclame l’arrêt immédiat des suppressions de postes et le recrutement de surveillants et de personnels formés, ainsi que la suspension de la réforme de la formation des enseignants.
-Un plan ambitieux de lutte contre la principale source de la violence : le décrochage scolaire. Pour cela, il faut renforcer les ZEP, diminuer le nombre d’élèves par classe, promouvoir les expériences innovantes, soutenir les familles en difficulté et assurer la mixité sociale.
-Revaloriser le métier d’enseignant est indispensable à l’exercice de l’autorité.

23 février 2010

Les deux temps forts de la semaine dans le Val-de-Marne

Filed under: Régionales 2010,Val-de-Marne — PS-Saint-mande @ 18:02

Jeudi 25 février, Jean-Paul Huchon ira à la rencontre des professionnels de la santé et débattra avec eux à Créteil, Kremlin Bicêtre et Villejuif :
· à 11 h, Jean-Paul Huchon sera à l’hôpital intercommunal de Créteil
· dans la journée, il se rendra à l’hôpital du Kremlin Bicêtre
· à 20h30 à Villejuif, débat sur la santé avec Jean-Paul Huchon
Vendredi 26 février, Bruno Julliard, Ali Soumaré et les candidats socialistes pour le Val-de-Marne seront à Maisons-Alfort pour débattre avec les Val-de-Marnais de la politique de la ville. Réunion à 20h30 à l’école élémentaire Charles-Péguy de Maisons-Alfort avec Bruno Julliard, Ali Soumaré, Guillaume Ballas, Nadia Brahimi et Jérôme Impellizzieri, sur le thème : « Promouvoir l’égalité des chances et l’initiative dans nos quartiers ».

Page suivante »

Plate-forme de blogs du Parti socialiste | Propulsé par Wordress Mu | Articles (RSS) et Commentaires (RSS)
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons Creative Commons