Le blog du PS de Saint-Mandé

28 octobre 2014

Ateliers de la tranquillité publique : nous y étions !

Filed under: PS Saint-Mandé — PS-Saint-mande @ 21:34

Voici le compte-rendu de la réunion qui s’est tenue le 23 octobre  sous la présidence du maire de Saint Mandé, en présence du sous-préfet de Nogent-sur-Marne, des représentants de la police nationale du 12 ème et Vincennes et de la police municipale, d’élus dont Geneviève Touati et Philippe Leray.

 Saint-Mandé a conclu pour la deuxième fois un Contrat Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance avec l’Etat (CLSPD).

Selon le sous-préfet, « on construit la sécurité : le maire fait prévention, l’Etat fait répression ». Il faut que les forces vives (les habitants, la police nationale et municipale et la mairie) soient unies. Les associations, les commerces et les entreprises sont concernés.  « Une méthode plus forte » est utilisée pour régler les problèmes de la Chaussée de l’étang : présence ponctuelle de CRS, patrouilles plus nombreuses, contrôles d’identité.

Trois ateliers thématiques  sont mis en place en déclinaison du  CLSPD. Ils seront animés  par trois conseillers municipaux.

L’objectif de l’atelier sur la tranquillité publique (n°3) est de poser un diagnostic sur les problèmes de tranquillité publique  et de définir un « schéma local de tranquillité publique ».

Les objectifs de l’atelier sur la prévention des violences faites aux femmes, des violences intra-familiales et l’aide aux victimes (n°2) visent le recensement des actions et dispositifs existants, la mise en œuvre d’un protocole d’accueil et d’orientation des victimes et les actions de prévention et d’information.

Les objectifs de l’atelier sur les jeunes exposés à la délinquance (n°1) sont la réalisation d’un état des lieux, la centralisation des éléments de repérage des jeunes susceptibles de bénéficier d’un dispositif  particulier et les actions de prévention et d’information. Quels moyens mettre en œuvre pour assurer la tranquillité publique ? S’appuyant sur les incivilités des jeunes, le sous-préfet indique qu’un travail est fait avec le concours de l’Education nationale et de la police. Le sous-préfet a proposé de cosigner les lettres que le maire envoie systématiquement aux parents dont les enfants commettent des infractions, pour appuyer son autorité.

Les problèmes liés à la montée du communautarisme,et qui ont été à l’origine des graves incidents survenus en septembre, ont été évoqués.

Ont été signalés comme nuisances :  les problèmes de voisinage rencontrés par les habitants de la cité Pasteur, le bruit occasionné la nuit dans un fast food de l’avenue de Gaulle, la prostitution sur le boulevard de la Guyane qui s’étend et la présence de voitures suspectes dans lesquelles des individus trafiquent (vente de drogues).

On regrettera qu’une publicité plus large n’ait pas été faite sur cette réunion. Nous serons vigilants sur les conclusions et les propositions des travaux en ateliers et sur l’existence de moyens mis à disposition pour un plan de sécurité et de prévention de la délinquance juste, raisonnable et non discriminant.

Les ateliers sont ouverts à tous. Des élus et des militants PS y participeront, rejoignez les ! Les ateliers se dérouleront à la mairie à partir de 19h30 . Les inscriptions peuvent être  faites par mail : secrétariat-pm@mairie-saint-mande.fr

Atelier 1  (jeunes exposés à la délinquance) : mercredi 12 novembre et lundi 17 novembre, 19h30, salle des mariages

Atelier 2  (prévention des violences)  : mardi 4 novembre et mardi 18 novembre , 19h30, salle des fêtes et salle des mariages

Atelier 3 (tranquillité publique) : mardi 4 novembre et jeudi 20 novembre,19h30, salle des mariages

25 octobre 2014

Etats généraux du PS : les sections de Fontenay, Vincennes, Saint-Mandé s’investissent

Filed under: PS Saint-Mandé — PS-Saint-mande @ 11:00

Le PS a engagé une démarche de réflexion à travers des états généraux qui se termineront le 6 décembre prochain.

Les sections, militants, sympathisants sont invités à s’exprimer à travers des contributions écrites autour de thèmes tels que « Emancipation et progrès, Transformation et mondialisation, Croissance et social- écologie, Etat social et service public, État et contrat, Entreprise et ré-industrialisation, Activité et plein-emploi, Laïcité et République, Droits et individus, Nation et intégration, Démocratie et représentation, Europe et souveraineté ».

Dans ce cadre une réunion commune aux sections de Fontenay, Vincennes, Saint-Mandé s’est tenue le 21 septembre à Fontenay-sous-Bois. Les échanges ont été fructueux, témoignant de l’engagement des militants et de l’enracinement de leurs convictions.

http://www.etats-generaux-des-socialistes.fr

Le 21 octobre à Fontenay, de g.à d. Sandra Provini, Isabelle Neuschwander, Jean-Luc Carrier, Guillaume Gouffier

Le 21 octobre à Fontenay, de g.à d. Sandra Provini, Isabelle Neuschwander, Jean-Luc Carrier, Guillaume Gouffier

12 octobre 2014

Rentrée amère pour les familles saint-mandéennes

Filed under: PS Saint-Mandé — PS-Saint-mande @ 14:56

Texte publié dans les pages « Libre expression » du Bulletin municipal officiel, septembre-octobre 2014

5%, c’est l’augmentation décidée par la majorité municipale, avec le soutien des membres de la liste «Une  équipe pour Saint-Mandé», de tous les tarifs concernant l’accueil des enfants dans les écoles le matin et en fin de journée, la restauration scolaire, ainsi que l’ensemble des activités proposées par le conservatoire, la ludothèque, la maison pour tous, la maison des marronniers, etc.

Le tarif réduit jusqu’ici accordé à partir du second enfant a également été supprimé et l’on mesure l’impact d’une telle décision sur le budget des familles nombreuses.

Nous avons bien évidemment voté contre ces augmentations que rien ne justifie. Les charges fixes comme les frais de fonctionnement des structures concernées, et notamment les rémunérations du personnel, n’ont jamais augmenté de 5%.

Il nous a été objecté la nécessité de faire des économies en cette période d’austérité.

Mais des économies nous pouvons en trouver ailleurs, à commencer par le nombre d’adjoints dont s’entoure le maire. Sous l’ancienne mandature, les adjoints étaient au nombre de 9, alors même que 8 auraient amplement suffi. Avec la nouvelle mandature, le nombre a été porté à 10.

Au quotidien, les Saints-Mandéens ne voient pas la différence, mais les finances de la ville supportent l’indemnisation d’un élu de plus. Dans le même élan, la majorité municipale a décidé d’augmenter les indemnités du maire et de ses adjoints !

Economies de bouts de chandelle, nous a rétorqué le maire quand nous nous sommes  élevés contre  ces décisions.

Pour nous, avant de taxer les familles, commençons par supprimer les dépenses qui ne présentent pas d’intérêt pour la collectivité.

En l’espèce, si l’intérêt général avait prévalu, de telles décisions n’auraient pas été prises.

De même, alors qu’il avait été décidé lors du conseil municipal de juin de plafonner le montant de l’AMGED (allocation municipale pour la garde des enfants à domicile) et de la soumettre à des conditions de revenus, la majorité est revenue en arrière au dernier conseil municipal sans justifier de l’impact sur les finances de la commune.

La généralisation du quotient familial permettrait d’établir une politique familiale juste et équitable compatible avec les contraintes financières de la commune.

Pour nombre de familles saint-mandéennes, la rentrée a un goût bien amer.

Geneviève Touati, Philippe Leray et Sandra Provini, vos élus de la liste « A gauche, une équipe loyale pour une ville solidaire »

Contact :

par courrier électronique g.touati@wanadoo.fr

philippe.leray94@gmail.com

sandra.provini@iledefrance.fr

ou par courrier adressé à notre nom à la mairie de Saint-Mandé

 

 

 

Plate-forme de blogs du Parti socialiste | Propulsé par Wordress Mu | Articles (RSS) et Commentaires (RSS)
Sauf mention contraire, le contenu de cette page est sous contrat Creative Commons Creative Commons